Manuel H.

Roman

Gallimard

19,50
par (Libraire)
10 août 2021

Une histoire buissonnière

« Mohican » est le beau roman d'une relation difficile entre un père septuagénaire et son fils trentenaire, tous deux agriculteurs dans le Jura mais dont les pratiques agricoles et le regard sur la terre et la nature divergent, chacun étant façonné par son époque. Aux méthodes productivistes du père qui vont jusqu'à ruiner sa santé, le fils leur préfère des méthodes plus douces et écologiques. Jusqu'au jour où le père accepte l'implantation d'éoliennes industrielles sur leurs terres au risque de défigurer le paysage et de perturber le milieu naturel. Tout alors bascule.
Avec ce père et son fils, une femme défunte mais dont l'ombre demeure douce et un oncle mutique et furtif aux gestes apaisants, Eric Fottorino campe des personnages touchants et sincères dans une époque qui l'est beaucoup moins, sous des paysages de grande beauté. Cette belle histoire buissonnière placée sous les sceaux de Virgile, Zola et Giono interroge pertinemment nos relations contradictoires à la nature, à la terre et à l'agriculture.

par (Libraire)
10 août 2021

Anatomie d'un coup d'état

Dans ce roman haletant, tendu et documenté où glissent dans l'ombre et en coulisses la duplicité de personnages avides de pouvoir et de trahison, Mario Vargas Llosa, d'un style aiguisé comme un scalpel, ouvre le corps des années cinquante de l'Amérique centrale et révèle l'anatomie d'un coup d'état à l'onde de choc irréparable. Passionnant.

16,90
par (Libraire)
10 août 2021

Une vie tragique

Dans un style élégant, précis et tenu, Natacha Appanah cisèle le portrait et éclaire l'histoire dure et touchante de Tara, marquée par les violences politiques et sociales qui touchent son pays. Un destin brisé et tragique d'où surgit encore une étincelle de lumière, d'amour, de consolation et de compassion.

12,90
par (Libraire)
10 août 2021

Face à l'horreur absolue

Dans un texte hybride qui entremêle prose et poésie, Hélios Azoulay donne à lire, à entendre et à saisir autrement, par la puissance évocatrice des mots, le Ghetto, la déportation et la force d'un homme face à l'horreur absolue.

par (Libraire)
10 août 2021

Une fantaisie

Un texte au style débridé, loufoque et fantaisiste, un déambulation fantasque qui révèle en filigrane tendresse et touchante mélancolie.