Manuel H.

La nuit des orateurs
par (Libraire)
5 avril 2021

Puissance de la parole.

Un magnifique roman porté par une prose intense, ciselée et précise et tendu par une narration dense et profonde qui interroge le courage et la lâcheté, la révolte et la compromission face à un pouvoir tyrannique. La menace plane à tout instant dans les paroles et les silences, dans les regards et dans les gestes. Un roman sur la langue et le langage, la précision et la force des mots qui ont un sens et pour valeur le prix de la vie.

Lëd

Les Arènes

22,90
par (Libraire)
5 avril 2021

Enfer sibérien

Avec une excellente intrigue soutenue par une belle qualité narrative et stylistique, Caryl Férey dresse un tableau captivant d'un enfer sibérien industriel et minier, aussi glacé que pollué. Dans une société russe impitoyable et corrompue par une oligarchie criminelle se débattent des héros ordinaires touchants. Ces perdants magnifiques, ces sans-grade, ces gueules noires et cassées de mineurs ont pour eux l'âme russe, fataliste et battante à la fois, emplie d'amour et de rage au ventre avec un cœur grand comme ça, résistant à tout épreuve.

Le roi n'avait pas ri, Roman
par (Libraire)
5 avril 2021

Soyons fous !

Guillaume Meurice enchante avec son attachant personnage de fou du Roi, laid comme un pou et effrayant comme la peste, maltraité par les siens durant son enfance puis, sorti de la misère, redouté par tous les cercles du pouvoir royal, courtisans devenus la cible de sa clairvoyante impertinence, de sa drôlerie moqueuse, de ses traits d'humour vifs et percutants comme des carreaux d'arbalète. Mais peut-on rire de tout avec tout le monde ? Sous sa plaisante légèreté, c'est bien la liberté de la parole et celle du rire au cœur du pouvoir politique comme au sein de la société qui tend le fil de ce roman et nous interroge drôlement.

Une saison douce
16,00
par (Libraire)
5 avril 2021

Une pépite d'humanisme

Sous un air ingénu et faussement candide, avec un humour tendrement mordant, dans un regard décalé qui déplace et désamorce tous les écueils, évacue les clichés et ouvre joliment les esprits, Milena Agus nous conduit dans un village endormi et moche de Sardaigne qui, perturbé par l'arrivée des migrants, va se remettre à vivre et à s'embellir. Une jolie pépite d'humanisme, d'humanité et de vie. Lumineux !

L'Enfant travesti
par (Libraire)
5 avril 2021

La mère et l'enfant

Un roman très émouvant sur l'enfance du narrateur travesti « en petite fille » par sa mère qui en fait son jouet, sa « petite poupée » depuis sa naissance. Tirant le fil de l'histoire familiale pour comprendre l'étrange comportement de cette mère, il tresse ses souvenirs d'enfance au milieu des années cinquante en Auvergne à ceux de ses grands-parents eux-mêmes bouleversés par la Première Guerre mondiale et les mutations de la société. Des portraits sensibles et croisés, un tableau beau et touchant de trois générations au cœur du XXe siècle.