Entre la vie et le yaourt
EAN13
9782416016301
ISBN
978-2-416-01630-1
Éditeur
Eyrolles
Date de publication
Collection
EYROLLES POCHE
Nombre de pages
382
Dimensions
17,8 x 10,8 x 2,2 cm
Poids
220 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Entre la vie et le yaourt

Eyrolles

Eyrolles Poche

Offres

Un bien joli roman qui nous raconte avec beaucoup d'humour ce désir de maternité qui parfois se fait bien trop attendre Personne ne connaît le secret de Harry Boulgourian. Aux yeux de tous, il est le PDG brillant et tyrannique de la société Yaourts Poitier. Aucun de ses salariés ne se doute qu'il est également Marguerite Abel, autrice à succès de polars. Pour nourrir ses personnages et ses intrigues, Harry a une recette infaillible : il explore les sombres sentiments que révèle le monde de l'entreprise : mensonges, jalousies, trahisons, manipulations... Redoutable PDG le jour, romancier talentueux le week-end et les vacances, les deux vies de Harry Boulgourian sont parfaitement réglées. Mais un jour, le système se grippe : Harry a perdu l'inspiration. Il croise alors Gloria, l'une de ses salariées, enceinte depuis quelques mois grâce à un parcours difficile de PMA. Et si cette nouvelle muse pouvait raviver la flamme ? « Un roman intense et profond qui va remuer la mère qui est en vous. Un joli coup de coeur. » Marie de @unmondedepassionsetdenvies « Si vous êtes amateur·ice de feel good et que le sujet de la PMA vous intéresse, alors je vous le recommande chaudement ! » Lauriane de @coconlitteraire « J'adore les romans de Karen, c'est mon deuxième et je n'ai pas été déçue car même avec un sujet aussi dur, elle a intégré de l'humour, qui n'est pas chose facile. » Mireille de @unbrindecausettes (Babelio) « Un bonheur de lecture teinté d'humour, d'amour et de sensibilité ! Encore une fois Karen Merran nous a émis par sa plume agile, tendre et espiègle. » @mariekowarski (Babelio) « Un bien joli roman, qu'il serait dommage de ne pas lire. » @liseusehyperfertile « Roman intense et profond, qui traite un sujet d'actualité sensible, celui de l'infertilité. (...) L'écriture est tellement fluide, prenante, que j'ai eu beaucoup de mal à refermer ce roman avant la fin. » Bénédicte de @bene.m.lire
S'identifier pour envoyer des commentaires.